Resumen

Cet article s’intéresse au procédé translatif effectué par J.-F. Reille lors de la traduction du roman costaricien Marcos Ramirez de l’espagnol, en tant que langue-culture de départ, vers le français langue-culture d’arrivée,favorisant ainsi une sorte de réflexion intralinguistique. On se propose, alors, d’examiner les procédés de traduction concernant des traits grammaticaux, lexicaux, stylistiques et culturels dans les deux textes. Cettediversité de traitements des faits linguistico-culturels visent à rendrecompte de la difficulté de l’abordage d’une œuvre littéraire comme objetde traduction.

Palabras clave: Marcos Ramirez, Carlos Luis Fallas, traduction, procédés de traduction, littérature costaricienne