Resumen

Cet article montre que, pour la Fédération Internationale de la Libre Pensée, l’Amérique latine fut un objectif stratégique. L’Argentine et le Brésil furent les têtes de pont de ce déploiement. Certains réseaux maçonniques furent la plateforme, le support social de cette opération. Le 11º congrès international de la libre-pensée, en 1904,  marqua  une  charnièreen  provoquant  une  mobilisation  massive,  en  élargissant son  programme  et  sa doctrine, et en intégrant d’une manière inédite l’Amérique latine, représentée par l’Argentine, et notamment par  Manuel  B.  Ugarte.  Il  s’agit  donc  d’une  étude  préliminaire  destinée  à  démontrer  l’intérêt  d’approfondir cette dimension trèspeu connue de l’histoire culturelle des relations internationales contemporaines.
Palabras clave: Libre- pensée, anticléricalisme, franc-maçonnerie, Europe, Amérique