Resumen

Les franc-maçonnes n’ont fait l’objet d’études historiographiques scientifiques que depuis peu. C’est lorsque les recherches sur la franc-maçonnerie devinrent universitaires qu’elles acquirent une certaine visibilité. Cet article examine dans un premier temps les raisons invoquées pour exclure les femmes, puis l’histoire de la présence active des franc-maçonnes des origines à nos jours avant de montrer les enjeux actuels et les perspectives. L’histoire des franc-maçonnes n’est pas plus universelle que celle de la franc-maçonnerie. Elle dépend étroitement des contextes nationaux, à la fois de facteurs internes aux obédiences et des avancées sociales en matière d’émancipation des femmes. Elle s’écrit donc différemment dans les pays anglo-saxons et en France. Au cours des deux dernières années, depuis l’ouverture aux sœurs de la principale obédience masculine française, le paysage maçonnique a considérablement évolué et est encore en pleine transformation, fait de contrastes entre une franc-maçonnerie libérale, prônant la liberté de conscience, et une franc-maçonnerie imposant la croyance en Dieu et refusant catégoriquement l’admission des femmes.
Palabras clave: femmes, franc maçonnerie, mixité, émancipation, universalisme